LE SALUT

Img 5950 

Le Zarei

Le salut debout (RITSUREI) se fait à l'entrée et à la sortie du dojo en direction de la photo du fondateur d'école ou avant et après chaque exercice avec un partenaire.
En position MUSUBI-DACHI - talons joints, pieds évasés vers l'extérieur, le corps s'incline d'environ 30° sans arrondir le dos, bras le long du corps et mains le long des cuisses.

 

Le salut de cérémonie à genoux (ZAREI) est effectué en début et en fin de cours. Les commandements sont donnés par l'élève le plus gradé. Pour descendre à genoux on commence par reculer le pied gauche et descendre le genou droit au sol puis le gauche - attention de garder les orteils fléchis durant cette phase. Ensuite seulement le bassin vient se placer entre les talons, pieds à plat. C'est la position ZAZEN.
Les genoux sont écartés d'environ deux largeurs de poing.
A chaque commandement " REI " les deux mains viennent se placer devant soi, les deux pouces et les deux index en contact et le buste s'incline comme dans le salut debout.

Bloggif 52efb74b63674  Bloggif 52efb7a335cbb 

Bloggif 52efb81fad6ad  Bloggif 52efb91bb8688

SEÏZA Mettons-nous en Seïza
SHOMEN NI REÏ Saluons face à nous
SENSEÏ NI REÏ Saluons notre Senseï
SENPAÏ NI REÏ Saluons les Senpaï
OTAGAÏ NI REÏ Saluons-nous
KIRITSU Levons-nous

* Seïza : position à genoux.

* Shomen : Les plus grands

* Senseï : professeur. 
* Senpaï : anciens. 
* Otagaï : les élèves.

Les élèves peuvent prononcer en début de cours Onegai Shimasu qui signifie "apprenez-moi s'il vous plaît" et en fin de cours ARIGATO GOZAI MA SHITA qui permet de remercier l'enseignant pour tout ce qu'il a apporté pendant le cours comme : son savoir, sa patience, sa technicité, sa pédagogie et tout ce qui englobe les valeurs morales du karatéka

 De tout temps le salut a fait partie d'une tradition guerrière. Que se soit pour prouver son obéissance à un chef, pour respecter son ennemi ou se faire reconnaître comme membre d'un clan par ce code, le salut a pris différentes formes à travers les âges et les civilisations.

A la fin des guerres claniques ou tribales la signification du salut a évolué. Au Japon cette révolution est arrivée tardivement avec l'ère Meiji (1868), l'ouverture sur le monde occidental et l'interdiction du port du sabre. Les « Bu-Jutsu » sont devenus « Budo » et l'art de guerre est devenu un art d'élévation personnelle. Le salut est devenu l'expression de notion de respect vis à vis des lieux, des enseignants et des partenaires. Il symbolise également les valeurs traditionnelles qu'une école veut perpétuer.

Dans notre monde moderne où l'aspect sportif a pris une part importante, le salut à l'adversaire de compétition est vécu par certain comme une formalité vite expédiée et c'est à l'arbitre de faire respecter ce symbole important de l'esprit fair-play des combattants.

Certains boxeurs européens ont gagné le respect du public thaïlandais en exécutant un « ram-muay » sincère et généreux.

L'enseignant se doit de transmettre et de faire respecter cette valeur du salut afin de guider ses élèves dans un esprit d'humilité et de recherche d'élévation spirituelle.

Hubert Cherene

 

Attention: les mains descendent simultanément au sol (à contrario de l'image)

---
Règles du Dojo (Dojokun)
 

En début de séance, l'élève le plus gradé, celui qui donne les commandements pour le salut, lit à voie haute les règles du dojo "Dojo Kun" avant de diriger le salut.

Les "Dojo-Kun" ont pour but de préserver les notions de respect, de loyauté, de fidélité, de sincérité... propre à la pratique d'un art martial. Il faut avoir une attitude et un état d'esprit correct pour pouvoir être suffisamment disponible afin d'étudier une discipline martiale.

 

REISETSU O MAMORI Respectez les règles
SHINGI O OMANJI Soyez loyal
JOJITSU NI OBOREZU Soyez correct
SHINKENMI NI TESSEYO Soyez sérieux
KARATEDO NI SENTE NASHI Il n'y a pas d'action offensive en Karaté Do
KARATEDO WA GI NO TSUKUKE Le Karaté-Do est un art d'honneur
GI-JUTSU YORI SHIN-JUTSU L'esprit est plus important que la technique
WAZAWAI WA GETAI NI SHO ZU On récolte toujours ce que l'on a semé
KARATEDO NO SHUGYO WA ISSEI DE ARU La pratique du Karaté-Do dure toute la vie

Ref : wado kai France

 

Ajouter un commentaire

Code incorrect ! Essayez à nouveau

Date de dernière mise à jour : 03/02/2014